Le guide de l'énergie solaire à domicile

Une interface interactive pour mieux comprendre l'énergie solaire à domicile

<p style="text-align: justify;" dir="ltr"><span>À l’heure où le recours aux énergies renouvelables incarne le tournant pris par une société toujours plus soucieuse de limiter son impact environnemental, leur application à l’échelle domestique est devenue pratique commune. Produire durablement et responsablement sa propre électricité, puiser son énergie à même le sol, ou encore chauffer son eau sanitaire par le biais du soleil sont autant de solutions dorénavant offertes aux particuliers grâce aux progrès réalisés dans ce domaine.</span></p> <p style="text-align: justify;" dir="ltr"><span>Néanmoins, ce phénomène a conduit à la mise au point d’un certain nombre de dispositifs différents dont les caractéristiques techniques peuvent prêter à confusion de par leurs similarités.</span></p> <p style="text-align: justify;" dir="ltr"><span>Que vous envisagiez d’investir dans une installation de panneaux solaires, ou bien que vous ne désiriez seulement en connaître davantage sur ce sujet, GreenMatch.fr vous offre dés à présent à travers ce guide interactif, la possibilité de mieux comprendre chacun de ces systèmes.</span></p> <p style="text-align: justify;" dir="ltr"><span> </span></p> <h1>Quels sont mes besoins en énergie?</h1> <p><em>Le code couleur utilisé dans le graphique ci-dessous vous permettra de mieux comprendre les relations entre chaque dispositif.</em></p>
Main
Électricité

Auto-consommation

En tant que propriétaire d’une installation solaire, plusieurs options s’offrent à vous quant à l’utilisation de l’énergie produite par cette dernière.

Auto-consommation

Lorsque le consommateur souhaite utiliser le dispositif photovoltaïque afin de répondre à ses propres besoins en électricité, deux cas de figure sont envisageables:

  • L’électricité produite ne sera destinée qu’à la consommation personnelle de l’usager. Ce scénario implique l’utilisation d’une installation solaire autonome (ou kit solaire autonome), matériel non raccordé au réseau et fonctionnant sur batterie. Cette solution est idéale pour les foyers isolés pour lesquels un raccordement au secteur peut s’avérer trop coûteux.
  • Une partie de l’électricité est consommée par le ménage, et le surplus est revendu au réseau EDF. Dans ce contexte, il est nécessaire de recourir à une installation solaire connectée au réseau. Le dispositif incluera donc à la fois l’onduleur afin de convertir le courant continu en courant alternatif, ainsi qu’un accumulateur destiné à stocker l’énergie produite pour une consommation différée.
Électricité

Vente

En tant que propriétaire d’une installation solaire, plusieurs options s’offrent à vous quant à l’utilisation de l’énergie produite par cette dernière.

Vente

Lorsque l’électricité produite fera l’objet en partie ou en totalité d’une vente, il vous sera requis de faire appel à une installation connectée au réseau.

Deux cas de figure sont alors possibles:

  • L’installation est en premier lieu destinée à satisfaire les besoins en électricité du foyer, mais le surplus est réinjecté dans le réseau public. Dans ce cas de figure, le dispositif photovoltaïque sera équipé à la fois d’un onduleur (de manière à générer un courant capable d’alimenter à la fois le foyer et le réseau) et d’un accumulateur pour une utilisation personnelle différée de l’énergie produite.

  • L’électricité créée est uniquement affectée à la vente. Le recours à un organe de stockage pour une consommation personnelle n’est donc pas nécessaire.
Électricité

Installation autonome

Si pour des raisons de localisation (habitation isolée) ou financières (raccordement trop onéreux) vous ne pouvez avoir recours à l’électricité distribuée par le réseau public, il vous est possible d’utiliser le solaire photovoltaïque afin de devenir énergétiquement autonome.

Installation autonome

L’énergie produite par un kit solaire autonome peut alimenter tous types d’appareils électriques (de 12V, 24V, ou 230V), mais également être stockée par ses batteries pour un usage différé.
Ce type de matériel n’étant pas connecté au réseau public, il est primordial de minimiser les risques liés à une éventuelle coupure et s’assurer de sa fiabilité. Pour ce faire, la priorité sera accordée au dimensionnement adéquat de l’installation et à un entretien rigoureux des batteries.

Coût:
De manière générale, le coût total de l’installation sera déterminé par vos besoins en énergie, le type de cellules choisi, ainsi que la surface à couvrir par les panneaux. Du fait du nombre important de batteries nécessaires à son fonctionnement, le kit solaire autonome est plus onéreux qu’un système raccordé. Ainsi, le prix moyen de ce type de dispositif se situe aux environs de 12€/Wc (Le Watt-crête est la puissance maximale délivrée par une installation photovoltaïque sous des conditions d’ensoleillement standard, à savoir 1000 W/m₂ à 25°) contre une moyenne de 3€ pour une installation connectée.

Aides financières:

Depuis la suppression du crédit d’impôt au 1er Janvier 2014, la pose de panneaux solaires photovoltaïques autonomes ne bénéficie plus d’avantage fiscal à l’échelle nationale.
En revanche, les collectivités locales continuent à délivrer des subventions sous certaines conditions. Pour en savoir davantage, il sera nécessaire de vous tourner vers l’Espace Info Énergie de votre région.

Démarches administratives:

Bien que ce type de dispositif  ne soit pas dépendant du réseau EDF, il convient d’effectuer malgré tout les démarches administratives relatives à la pose d’une installation photovoltaïque, à savoir:

  • Obtenir un devis de votre fournisseur ainsi que de votre installateur.

  • Effectuer une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie, complétée par un permis de construire si les travaux concernent un projet de construction neuve.

  • Demander la réalisation d’une étude d’impact environnemental ainsi qu’une enquête publique dans le cadre du permis de construire si le projet concerne une installation au sol dont la puissance est supérieure à 250 kWc.

démarches installation autonome.jpg

Assurances:

Lorsque l’installation n’est pas raccordée au réseau EDF, il n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance de responsabilité civile. En revanche, il est nécessaire de s’assurer que l’installateur sollicité dispose d’une assurance spécifique: l’assurance de responsabilité civile décennale “intégrateur”. Celle-ci inclut à la fois la responsabilité civile de ce dernier, ainsi que la garantie décennale qui permettra un remboursement de potentiels dégâts liés à une mauvaise pose du matériel.
Il est possible de compléter cette dernière par une assurance dommage aux biens qui consiste à intégrer la valeur de l’installation photovoltaïque à l’assurance multirisques habitation.

Tips:

  • Évaluer sa consommation en amont de la mise en place pour installer le dimensionnement adéquat. Á titre d’exemple, la consommation moyenne d’un français se situe entre 3500 kWh et 4000 kWh par an, soit une dizaine de kWh par jour.

  • Pensez à maîtriser votre consommation d’électricité de manière à prolonger la durée de vie de votre batterie (qui se situe en principe entre 10 et 15 ans).

  • De la même manière, il sera nécessaire d’effectuer un entretien annuel de votre installation afin d’optimiser ses performances sur le long terme.

Électricité

Installation raccordée

Lorsque l’on souhaite revendre une partie ou la totalité de l’électricité produite par son dispositif, il est nécessaire de raccorder son installation photovoltaïque au réseau public.

Installation raccordée

Coût:

Tout comme pour l’installation solaire autonome, le coût final de l’installation raccordée dépend de plusieurs facteurs tels que les besoins énergétiques du foyer, la taille du dispositif ainsi que le type de modules utilisé.
Il est cependant possible d’estimer un coût moyen en se basant sur une installation standard utilisant des cellules polycristallines  :

La consommation moyenne d’un foyer français se situant entre 3500kWh et 4000kWh (3500-4000 Wc), et le prix d’une installation solaire étant d’environ 3€/Wc, le coût du matériel et de sa pose s’élevera à 12000€.

Foyer moyen.jpg

Aides financières:

Les installations solaires photovoltaïques ne bénéficient plus du crédit d’impôt de 11% depuis le 1er janvier 2014. En revanche, leur raccordement donne droit à deux types d’avantages fiscaux:

  • La TVA à un taux intermédiaire de 10% pour les installations dont la puissance ≤ 3kWc.
    NB: Pour les travaux dont le devis a été daté et accepté avec versement d’un acompte de 30% encaissé avant le 1er janvier 2014, et dont le solde a été facturé avant le 1er mars 2014 et encaissé avant le 15 mars 2014, le taux transitoire de 7% est toujours applicable.

  • Une exonération d’impôts des revenus issus d’une installation photovoltaïque dont la puissance ≤ 3kWc et étant raccordée au réseau public en au moins deux points.

 

Aides financières raccordement.jpg

 

Revenus:

À l’heure actuelle (4ème trimestre 2014: du 1er octobre au 31 décembre 2014), le tarif de rachat de l’électricité par EDF sont les suivants:

 

Type
d’installation

Puissance
de l’installation (kWc)

Tarifs
(en cts€/kWh)

Intégration au bâti

0-9

26,96

Intégration au bâti simplifié

0-36

13,75

Intégration au bâti simplifié

36-100

13,05

Non intégré au bâti, ou bien puissance >100kWc

<12000

6,80

 

NB: Pour les particuliers dont la puissance d’installation ne dépasse rarement les 9kWc, le tarif est de 26,96 cts€/kWc. Soit un revenu d’environ 2300€/an pour une installation de 6kWc et de 1150€/an pour un modèle 3kWc.

 

Exemple investissement-rentabilité.jpg

Démarches administratives

Une installation photovoltaïque requiert le respect d’un certain nombre de procédures administratives en amont d’une potentielle installation. Celles-ci incluent:

  • L’obtention d’un devis de votre fournisseur ainsi que de votre installateur.

  • La mise en oeuvre d’une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie, complétée par un permis de construire si les travaux concernent un projet de construction neuve.

  • La demande de réalisation d’une étude d’impact environnemental ainsi que d’une enquête publique dans le cadre du permis de construire si le projet concerne une installation au sol dont la puissance est supérieure à 250 kWc.

  • La signature de deux contrats: un contrat de “raccordement, d’accès au réseau et d’exploitation”, ainsi qu’un contrat d’achat qui permettra la revente de l’électricité produite.

Démarches administratives raccordement.jpg

Assurances:

Une installation connectée exige la souscription d’une assurance responsabilité civile. En vous raccordant au réseau de distribution public, il peut exister un risque de transfert en cas de potentiel incident lié à votre production d’électricité. Il vous sera par conséquent nécessaire de vous couvrir contre de tels évènements. Celle-ci sera d’ailleurs demandée par EDF lors de la procédure de raccordement pour la signature des contrats nécessaires.

Il est d’autre part possible de compléter cette dernière par une assurance dommage aux biens qui consiste à intégrer la valeur de l’installation photovoltaïque à l’assurance multirisques habitation. Ainsi, en cas de bris, incendie ou autre dommage, votre dispositif sera protégé au même titre que le reste de votre maison.

 Tips:

  • Renseignez-vous auprès de votre assureur avant de vous raccorder au réseau. Certains d’entre eux ne couvrent pas la responsabilité civile dans le cadre du photovoltaïque.

Électricité

Cellules monocristallines

Comme évoqué dans la section précédente, les modules photovoltaïques (ou panneaux solaires) consistent en un ensemble de cellules montées en série de manière à générer un courant continu.

Cellules monocristallines

La plupart du temps, ces dernières sont constituées de silicium, un matériau obtenu après réduction et purification du silice. Une fois élaboré, celui-ci est détaillé en fines plaques ou galettes de 0,2 mm d’épaisseurs (les wafers), puis traité de manière à acquérir les propriétés semi-conductrices nécessaires à l’effet photovoltaïque.
Les différents processus de production et de traitement du silicium résultent en l’élaboration de deux principaux types de cellules. Parmi elles, les cellules monocristallines proviennent d’un bloc de silicium pur, leur conférant de très bonnes capacités de production ainsi qu’une durée de vie importante (environ 30 ans).

Rendement:

Le rendement d’une cellule solaire (ou taux de conversion) correspond à la quantité de rayonnement captée par le dispositif effectivement convertie en électricité. Le rendement est directement fonction des technologies et matériaux utilisés, et s’inscrit de manière générale dans une fourchette de 5 à 20%.

Dans le cas des cellules monocristallines, on estime que ce chiffre se situe entre 12% et 16% en conditions commerciales (c’est-à-dire applicables à un usage domestique, en opposition aux conditions de laboratoire). Ceci équivaut à une production d’environ 150Wc (le Watt-crête est la puissance maximale délivrée par une installation photovoltaïque sous des conditions d’ensoleillement standard, à savoir 1000 W/m₂ à 25°) par mètre carré.

De par sa composition et ses capacités de production, la cellule monocristalline est par conséquent le modèle le plus onéreux du marché. Il est naturellement délicat d'estimer un prix précis, mais on peut estimer une valeur d'environ 3,5€ par Wc produit.

 

Cellules mono.jpg

Tips:

  • Une cellule monocristalline doit fonctionner environ trois ans pour produire l’énergie nécessaire à sa production.

  • Investir dans des cellules monocristallines pour un meilleur rendement peut ne pas s’avérer rentable sur le long terme étant donné le coût du matériel. Avant une quelconque acquisition, pensez à consulter un professionnel qui saura évaluer vos besoins en énergie et adapter votre installation photovoltaïque à votre consommation.

  • La plaque de verre utilisée pour protéger le silicium du module amène à augmenter son poids total. En vue d’une installation sur toiture, pensez à consulter un spécialiste qui saura vous renseigner quant à son potentiel renforcement.

Électricité

Cellules polycristallines

Comme évoqué dans la section précédente, les modules photovoltaïques (ou panneaux solaires) consistent en un ensemble de cellules montées en série de manière à générer un courant continu.

Cellules polycristallines

La plupart du temps, ces dernières sont constituées de silicium, un matériau obtenu après réduction et purification du silice. Une fois élaboré, celui-ci est détaillé en fines plaques ou galettes de 0,2 mm d’épaisseurs (les wafers), puis traité de manière à acquérir les propriétés semi-conductrices nécessaires à l’effet photovoltaïque.
Les différents processus de production et de traitement du silicium résultent en l’élaboration de deux principaux types de cellules. Parmi celles-ci, les modules polycristallins consistent en un assemblage de cristaux se formant lors du refroidissement du silicium.

Rendement:

Le rendement d’un panneau solaire (ou taux de conversion) correspond à la quantité de rayonnement captée par le dispositif effectivement convertie en électricité.Le rendement est directement fonction des technologies et matériaux utilisés, et s’inscrit de manière générale dans une fourchette de 5 à 20%.

Dans le cas des cellules polycristallines, on estime que ce chiffre se situe entre 9% et 11% en conditions commerciales (c’est-à-dire applicables à un usage domestique, en opposition aux conditions de laboratoire). Un tel rendement donne lieu à une production d’environ 100Wc (le Watt-crête est la puissance maximale délivrée par une installation photovoltaïque sous des conditions d’ensoleillement standard, à savoir 1000 W/m₂ à 25°) au mètre carré, pour un coût estimé à 3€ par Wc produit (valeur indicative).

Bien que leur rendement soit légèrement inférieur à ceux de l’alternative monocristalline, ces cellules disposent d’une bonne capacité de production généralement suffisante pour couvrir les besoins en électricité d’un foyer moyen. Elles représentent par conséquent la plus grosse part de marché dans l’industrie photovoltaïque

 

Cellules poly.jpg

 

Tips:

  • La plaque de verre utilisée pour protéger le silicium du module amène à augmenter son poids total. En vue d’une installation sur toiture, pensez à consulter un spécialiste qui saura vous renseigner quant à son potentiel renforcement.

Électricité

Cellules amorphes

Comme évoqué dans la section précédente, les modules photovoltaïques (ou panneaux solaires) consistent en un ensemble de cellules montées en série de manière à générer un courant continu.

Cellules amorphes

La plupart du temps, ces dernières sont constituées de silicium, un matériau obtenu après réduction et purification du silice.

Néanmoins, d’autres alternatives sont disponibles sur le marché, tels que les cellules en couches minces alliant une à plusieurs fines couches de matériaux semi-conducteurs à un support de verre, d’acier ou de plastique. Ce procédé de fabrication permet de réduire les coûts par rapport aux modules en silicium cristallins, mais impliquant de ce fait une production d’énergie moindre. Parmi les types de cellules en couches minces, on trouve les cellules amorphes, le plus communément montées sur une membrane souple.

Rendement:

Le rendement d’un panneau solaire (ou taux de conversion) correspond à la quantité de rayonnement captée par le dispositif effectivement convertie en électricité.

Le rendement est directement fonction des technologies et matériaux utilisés, et s’inscrit de manière générale dans une fourchette de 5 à 20%.

Les cellules en couches minces ayant recours à des matériaux moins purs et moins puissants que le silicium, voient par conséquent leur performances photovoltaïques diminuées. Le rendement de ce type de module sous rayonnement solaire est donc inférieur à 10%, soit l’équivalent de 60Wc par mètre carré (le Watt-crête est la puissance maximale délivrée par une installation photovoltaïque sous des conditions d’ensoleillement standard, à savoir 1000 W/m₂ à 25°). Bien que ce matériel soit ainsi davantage destiné à des usages plus spécifiques où les besoins en électricité sont limités (ex: petits appareils de recharge, calculatrices, luminaires d’appoint etc…), il reste néanmoins applicable à l’échelle domestique afin de produire de l’électricité et couvrir ainsi une partie de sa consommation.

Cellules amorphes.jpg

Tips:

  • Les panneaux solaires composés de cellules amorphes ne faisant par intervenir de plaques de verre sont plus légers que leurs équivalents cristallins. La pose d’une structure de renforcement de la toiture ne sera donc pas forcément nécessaire.

Chauffage + Eau Chaude

Chauffe-eau solaire individuel

Alors que l’énergie solaire permet de répondre à un large éventail de besoins, le chauffe-eau solaire demeure une solution privilégiée pour toute personne souhaitant couvrir sa consommation en eau chaude tout en limitant son impact environnemental.

Chauffe-eau solaire individuel

Comment ça marche?

Les capteurs solaires thermiques captent l’énergie solaire afin de chauffer un fluide caloporteur. Ce fluide achemine ensuite la chaleur recueillie vers un ballon d’eau chaude ou s'effectuera le transfert par le biais d’un échangeur.

Quelle solution choisir?

Après avoir choisi le capteur solaire thermique le plus approprié,  trois catégories de chauffe-eau solaire se présentent à vous:

  • La moquette solaire:

Présentée sous la forme d’un tapis flexible et amovible de couleur sombre, la moquette solaire est une solution idéale si votre volume d’eau nécessaire est faible ou si la température extérieure est modérée. La moquette solaire est le plus souvent destinée à des usages spécifiques ou restreints tel que le chauffage  d’une piscine.

  • Un système à circulation par thermosiphon:

Dans cette configuration, le réservoir est installé plus haut que les capteurs solaires. Le principe est simple: la faible densité de l’eau chaude lui permet d’être acheminée en hauteur. La chaleur recueillie par les capteurs se dirige ainsi naturellement vers le ballon de stockage par le biais du fluide caloporteur.

  • Un système à circulation forcée:

Ce dispositif vous offrira plus de liberté pour le placement du ballon de stockage puisque le fluide caloporteur, mis sous pression par une pompe, peut être acheminé facilement à travers le dispositif.

Avantages et inconvénients:

Avantages

  • Le chauffe-eau solaire est une solution propre qui vous permettra de minimiser votre impact environnemental.
  • Le dispositif vous permettra de réaliser des économies importantes sur le long terme et de faire face à la fluctuation du coût des énergies fossiles.
  • Le chauffe eau solaire augmente la valeur immobilière de votre foyer.

Inconvénients

  • Le coût d’investissement d’un système solaire thermique demeure élevé malgré les nombreuses aides financières disponibles.
  • Le recours à un chauffage d’appoint peut-être nécessaire lorsque le taux d’ensoleillement est insuffisant.
  • Ce dispositif implique le respect de nombreuses normes de sécurité.
  • Le chauffe-eau solaire ne peut participer qu’au système d’eau chaude sanitaire. Pour le chauffage de votre foyer, vous devrez opter pour un système solaire combiné.

Coût:

Les montants indiqués ci-dessous sont donnés à titre indicatif, le montant de votre installation relevant d’un ensemble de critères (qualité, zone géographique, type d’installation...).
Notre estimation repose sur deux facteurs principaux:

  • Les besoins en eau chaude de votre foyer: Il est important d’estimer les besoins en eau chaude de votre foyer afin de déterminer avec précision la taille de votre ballon de stockage. La consommation d’eau s’élève généralement à 60L d’eau par personne et par jour. Ce chiffre, multiplié par le nombre de résidents de votre foyer vous donnera une estimation de la consommation moyenne.

  • La surface de l’installation: Cette surface dépend de votre zone géographique et de la taille de votre ballon de stockage. Ainsi, une meilleure exposition au soleil nécessitera une surface moins importante. Le prix des capteurs solaires thermiques est estimé à 800 euros par m2.

De cette manière, l’exemple suivant illustre une estimation de prix pour un foyer français moyen de 4 personnes:

Simulation Prix CESI

Aides financières:

Réduire le montant de votre investissement est réalisable par le biais des avantages fiscaux suivants:

  • Un crédit d'impôt transition énergétique de 30%: Depuis le 1er septembre 2014, et ce jusqu’au 31 décembre 2015, il vous est possible de déduire 30% du montant TTC de votre chauffe-eau solaire. Afin d’en bénéficier, il est nécessaire d’être locataire ou propriétaire occupant et domicilié en France. Le logement doit être occupé à titre de résidence principale et achevé depuis plus de deux ans. Son montant est plafonné 8000 euros pour une personne seule et 16000 euros pour un couple. Enfin, la somme sera majorée de 400 euros par personne à charge.

  • Une prime gouvernementale “rénovation énergétique”: Son montant varie entre 1350€ (pour les revenus moyens) et 3000€ (pour les ménages les plus modestes). Attribuée auxpropriétaires occupants, elle dispose des mêmes conditions d’obtention que le crédit d'impôt transition énergétique. Pour plus d’informations quant à ses caractéristiques, veuillez visiter la page relative du site du ministère du logement.

  • Un taux de TVA réduit à 5.5%: Applicable sur le montant du matériel et de sa pose, le taux de TVA réduit à 5.5% est accordé dès lors que les travaux sont réalisés dans un logement occupé à titre de résidence principale et achevé depuis plus de deux ans.

  • L’éco-prêt à taux zéro: Ce dernier est octroyé dans le cadre d'un bouquet de travaux (c'est-à-dire une série de travaux comportant plus d'une intervention) visant à améliorer la consommation énergétique d’un logement. Sa condition d’obtention requiert l’occupation dudit logement à titre de résidence principale.

Aides financières SSC (1).png

Démarches administratives:

Installer un chauffe-eau solaire à domicile requiert le respect d’un certain nombre de procédures administratives. Celles-ci consistent en:

  • L’obtention d’un devis de votre fournisseur et de votre installateur.

  • Le dépôt d’une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie, accompagnée d’un permis de construire si les travaux concernent un projet de construction neuve.

Démarches panneaux solaires.png

Assurances:

Il est conseillé de souscrire à une assurance dommage aux biens qui consiste à intégrer la valeur de l’installation de votre chauffe eau solaire à l’assurance multirisques habitation. Ainsi, en cas de bris, incendie ou autre dommage, votre dispositif sera protégé au même titre que le reste de votre maison.

 

Chauffage + Eau Chaude

Système Solaire Combiné introduction

L’énergie solaire peut être utilisée pour chauffer simultanément votre maison et votre eau chaude sanitaire par le biais d’un système solaire combiné.

Système Solaire Combiné introduction

Le principe est simple: les capteurs solaires thermiques chauffent un fluide caloporteur qui transmet ensuite son énergie à un régulateur thermique, un système de chauffage d’appoint, un dispositif de stockage de l’eau chaude, un système de tuyauterie ou une dalle chauffante. Impliquant un certain nombre de travaux de grande envergure, cette solution incarne un choix opportun pour la construction d’un nouveau logement ou pour un projet de rénovation de votre maison.

Il existe deux catégories principales de système solaire combiné dont le choix dépendra essentiellement de votre budget et du type de travaux à effectuer:

  • L'hydro accumulation: Davantage adapté à un simple projet de rénovation énergétique.

  • Le plancher solaire chauffant: Plus couteux et contraignant en termes d’installation, celui-ci sera privilégié dans le cadre d’une construction nouvelle.

Tips:

  • Afin d’optimiser les performances de votre matériel, privilégiez davantage des émetteurs basses températures (entre 30° et 45°).

  • L’intégration des capteurs à la toiture permet de limiter les déperditions thermiques.
Chauffage + Eau Chaude

Plancher chauffant solaire direct

Le plancher chauffant solaire direct constitue une solution privilégiée pour les particuliers en recherche d’un dispositif optimisant le confort thermique de leur logement tout en assurant la production d’eau chaude sanitaire et de chauffage. La section suivante vous apporte les renseignements nécessaires à une meilleure compréhension de ce système.

Plancher chauffant solaire direct

Comment ca marche?

Le principe de fonctionnement est simple: un liquide caloporteur chauffé par des capteurs solaires thermiques traverse la dalle de votre maison. La chaleur stockée par cette dalle va ensuite être restituée par le sol. Par conséquent, ce système assurera une inertie thermique parfaite en tout temps et un encombrement réduit puisque votre chauffage sera intégré au plancher. Ce système demeure néanmoins onéreux et s’applique davantage aux nouveaux projets de construction ou rénovations importantes.

Avantages et inconvénients:

Avantages:

  • Polyvalence du système permettant de couvrir à la fois les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire.

  • Encombrement limité: l’ensemble du dispositif est intégré de façon astucieuse dans la structure de votre logement.

  • Chaleur uniformément répartie, assurant un confort thermique optimal.

Inconvénients:

  • Nécessite le recours à un appoint car ne couvre les besoins en chauffage qu’à hauteur de 60% environ.

  • Requiert un chantier important, limitant son installation aux projets de constructions neuves ou de rénovation de grande ampleur.

Coût:

Le coût d’une installation d’un plancher chauffant solaire est extrêmement variable et dépend essentiellement de vos besoins en énergie. La surface à chauffer, l’exposition des capteurs solaires, le système de pose et votre zone géographique sont autant de facteurs à considérer afin d’estimer le prix de votre installation.

1. Déterminer le coût des capteurs

Une première méthode de calcul peut vous permettre d’obtenir une idée du prix des capteurs solaires thermiques. La superficie de panneaux recommandée équivaut à un dixième de la surface de votre plancher chauffant. Afin d’obtenir une estimation du prix de vos capteurs solaires thermiques, il vous est possible de multiplier le chiffre obtenu par leur prix indicatif au mètre carré, soit 800€.

Sans titre 2.jpg

Pour un calcul plus exact, il est important de considérer votre zone géographique et l’orientation de votre maison. La carte et le tableau ci-dessous vous permettront d’obtenir une estimation plus précise de la surface nécessaire en fonction de l’ensoleillement dont bénéficie votre région:

Carte Zones

Surface du plancher chauffant (en m2)

20 à 30

30 à 40

40 à 50

50 à 70

Surface des capteurs en m2 par personne

Zone 1-2 : 2 à 3

Zone 3-4 : 2 à 2.5

Zone 1 : 3 à 5.5

Zone 2 : 2.5 à 4.5

Zone 3 : 2 à 4

Zone 4 : 2 à 3.5

Zone1 : 4 à 7

Zone 2 : 3.5 à 6.5

Zone 3 : 3 à 5.5

Zone 4 : 2.5 à 4.5

 

Zone 1 : 5 à 7

Zone 2 : 4.5 à 7

Zone 3 : 3.5 à 7

Zone 4 : 3.5 à 6



 

2. Calculer le coût total de votre installation:

Une seconde manière d’évaluer le coût total d’une installation de plancher solaire direct consiste à se baser sur le prix estimé au mètre carré. Ce dernier comprenant le montage et l'équipement pour les capteurs solaires, une chaudière d’appoint, une armoire de régulation et les planchers chauffants, s’élève à 160€. Ainsi, il est possible d’appuyer ses recherches sur le calcul suivant:

Sans titre 1.jpg

À titre indicatif, une installation couvrant les besoins d’une famille de 4 personnes et intégrant 12m2 de capteurs, un ballon d’eau chaude sanitaire d’une capacité de 320L (80L par habitant), le plancher solaire, l’armoire de régulation ainsi que la main d’oeuvre avoisinera les 25000€.

Aides financières:

Malgré l’investissement élevé que constitue l’acquisition d’un plancher solaire direct, il est important de souligner que ce dernier est éligible aux aides financières et avantages fiscaux suivants:

  • Un crédit d'impôt transition énergétique de 30%: La loi relative à la transition énergétique récemment adoptée a permis une réforme du crédit d’impôt accordé sur les travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique d’un logement. Cette dernière, en vigueur du 1er septembre 2014 au 31 décembre 2015, vous permet de déduire 30% du montant TTC de votre matériel de vos impôts.
    Pour en bénéficier vous devez être locataire ou propriétaire occupant et domicilié en France. Votre logement doit être votre résidence principale et achevé depuis plus de deux ans. Le montant est plafonné 8000 euros pour une personne seule et 16000 euros pour un couple. La somme est majorée de 400 euros par personne à charge.

  • Une prime gouvernementale “rénovation énergétique”: D’un montant de 1350€ pour les ménages à revenus moyens et de 3000€ pour les revenus les plus modestes, celle-ci a pour but de promouvoir la rénovation énergétique des logements français. Ses conditions d’obtention sont similaires à celles du crédit d’impôt.Pour plus d’informations quant à ses caractéristiques, veuillez visiter la page relative du site du ministère du logement.

  • Un taux de TVA réduit à 5.5%: Lorsque des travaux de rénovation énergétique sont réalisés dans un logement achevé depuis au moins deux ans et occupé à titre de résidence principale, il est possible de bénéficier d’un taux de TVA de 5,5% sur le matériel et sa pose.

  • L’éco-prêt à taux zéro: Celui-ci est accordé dans le cadre d'un bouquet de travaux (c'est-à-dire plus d'une intervention visant à améliorer l'efficacité énergétique d'un logement) à condition que l’habitation soit occupée à titre de résidence principale. Son montant est plafonné à 30000€.

Aides financières SSC (1).png

Démarches administratives:

En amont de l’installation d’un plancher solaire direct, il est demandé de suivre une procédure administrative d’usage. Celle-ci intègre les éléments suivants:

  • L’obtention d’un devis de votre fournisseur ainsi que de votre installateur.

  • Le dépôt d’une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie, à accompagner d’une demande de permis de construire si les travaux intègrent un projet de construction neuvre.

 

Démarches panneaux solaires.png

Assurances:

Contrairement à une installation photovoltaïque raccordée au réseau, la souscription à une assurance n’est pas obligatoire. En revanche, il est conseillé de contracter une assurance dommage aux biens qui consiste à intégrer la valeur de l’installation de votre plancher solaire à l’assurance multirisques habitation. Ainsi, en cas de bris, incendie ou autre dommage, votre dispositif sera protégé au même titre que le reste de votre maison.

Tips:

  • Privilégiez un installateur bénéficiant de la charte QualiSol, garantie d’une qualité de service et de produit supérieure. De plus, cette certification est souvent requise afin de pouvoir profiter de certaines subventions.  Pour trouver l’installateur qualifié QualiSol le plus proche de chez vous, pensez à visiter la page suivante.

Chauffage + Eau Chaude

Système d'hydro accumulation

Le système solaire combiné transmet la chaleur captée au circuit de chauffage central tout en alimentant son circuit d’’eau sanitaire. De par sa polyvalence, il incarne une solution privilégiée pour les ménages aux besoins énergétiques importants mais soucieux de limiter leur impact environnemental.

Système d'hydro accumulation

Parmi les deux alternatives disponibles sur le marché des systèmes solaires combinés, le système d’hydro-accumulation est adapté à un projet de rénovation thermique et peut être envisagé comme substitut d’une chaudière classique.
Cette section vous fournira les informations relatives à ses différentes caractéristiques.

Comment ça marche?

Comme dans les dispositifs solaires thermiques similaires, le système d’hydro-accumulation consiste en un ensemble de capteurs destinés à chauffer un fluide caloporteur qui cède par la suite son énergie à un organe de stockage de l’eau chaude. Cette dernière est ensuite acheminée vers votre système de chauffage et d’eau sanitaire. La différence réside dans le stockage de l’eau en lui-même: le contenu du ballon tampon sera utilisé à la fois pour le chauffage du logement et de l’eau sanitaire. Par conséquent, le volume d’eau nécessaire à son fonctionnement est conséquent: entre 700L et 1000L en moyenne. Celui-ci peut cependant être répartis grâce au recours à un appoint.

Il existe en effet deux catégories principales de système solaire combiné: le système solaire combiné avec appoint ou le système solaire combiné sans appoint. Le choix du système le plus approprié dépendra essentiellement de votre zone géographique. La carte ci-dessous vous permettra d’opter pour l’option la plus appropriée:

Carte Zones

Si vous résidez en zone 1, 2 ou 3,  le système solaire combiné avec appoint est un choix opportun. Dans ces régions le fluide caloporteur permettra de préchauffer l’eau de votre ballon. Ce dispositif sera connecté à votre chaudière afin de chauffer l’eau à température élevée et alimenter à la fois votre système de chauffage et d’eau sanitaire actuel.  

Si vous résidez en zone 4 ou dans une zone climatique chaude, vous pourrez opter pour un système solaire combiné sans appoint. L’énergie solaire présente dans ces régions devrait être suffisante pour chauffer un grand volume d’eau qui sera transmis à l’eau de chauffage et l’eau sanitaire.



Chauffage + Eau Chaude

Hydro-accumulation avec appoint

Le système d’hydro accumulation consiste à réunir dans un même espace un volume d’eau nécessaire à l’alimentation d’un foyer en chauffage et eau chaude sanitaire par le biais de l’énergie solaire.

Hydro-accumulation avec appoint

De par sa versatilité, cette dernière ne peut couvrir l’intégralité des besoins d’un ménage (environ 50% à 60% en tout). Le recours à un appoint permet ainsi de pallier au défaut de ressources énergétiques. Celui-ci peut être indépendant de l’installation (ex: poêle à bois) ou connecté aux capteurs solaires afin d’offrir une régulation optimale et corriger l’insuffisance en chaleur lorsque l’ensoleillement est moindre.

Coût:

Le coût d’un système d’hydro accumulation avec appoint dépend en premier lieu de vos besoins. Le nombre de résidents du ménage, la surface à couvrir, ou bien encore la localisation géographique détermineront de ce fait le prix total de votre installation.

1. Déterminer le volume du ballon solaire

La taille des différents éléments de votre installation dépendra du nombre de résidents de votre foyer ainsi que de votre mode de vie. Dans le cas du ballon de stockage, ses dimensions seront notamment fonction de votre consommation moyenne d’eau.  À titre indicatif, on estime qu’une personne utilise entre 50 et 60 litres d’eau  chaude par jour. Il est également nécessaire de prévoir un volume supplémentaire (environ 20 litres) pour alimenter votre système de chauffage. 

Calculette

2. Choisir la dimension de l’installation

La surface des capteurs solaires nécessaire est déterminée par le volume de votre ballon solaire, votre zone géographique et l’orientation de votre maison. Vous pourrez facilement calculer la surface des capteurs solaires nécessaires en utilisant la carte ci dessous:

Carte Zones

Ce tableau vous fournira une estimation de la surface nécessaire:

Volume du ballon solaire (en litres)

100 à 250

250 à 400

400 à 550

550 à 650

Surface des capteurs en m2 par personne

Zone 1-2 : 2 à 3

Zone 3: 2 à 2.5

Zone 1 : 3 à 5.5

Zone 2 : 2.5 à 4.5

Zone 3 : 2 à 4



Zone1 : 4 à 7

Zone 2 : 3.5 à 6.5

Zone 3 : 3 à 5.5

Zone 1 : 5 à 7

Zone 2 : 4.5 à 7

Zone 3 : 3.5 à 7




3. Calculez le coût total de votre installation

Le prix  d’un capteur solaire est estimé à 800€ par m2. Ce prix est donné à titre indicatif et dépend de la qualité et du type d’installation choisi.

Surface Capteurs

Le prix estimé ne comprend que l’installation des capteurs solaires. Afin de réaliser un système solaire combiné complet, des coûts additionnels sont à prendre en considération pour le raccordement des installations. Par exemple, une installation destinée à une famille de 4 personnes résidant en Alsace comprendra les éléments suivants: 2 à 3 m2 de capteurs solaires par personne, un ballon de 320L, ainsi qu’un appoint. Son coût se situera entre 11000€ et 12000€.

Simulation prix Hydro Accumulation Appoint

Aides financières:

Mettre en place un système d’hydro accumulation avec appoint occasionne un investissement important. Cependant, le gouvernement français a instauré un certain nombre d’avantages fiscaux et aides financières qui vous faciliteront son acquisition.

  • Un crédit d'impôt transition énergétique de 30%: Du 1er septembre 2014 au 31 décembre 2015, il est possible de déduire 30% des dépenses TTC réalisées lors de l’achat d’un système solaire combiné. Pour en bénéficier vous devez être locataire ou propriétaire occupant et domicilié en France. Votre logement doit être occupée à titre de résidence principale et achevée depuis plus de deux ans. Le montant du crédit d’impôt est plafonné à 8000€ pour une personne seule et à 16000€ pour un couple. Enfin, la somme peut être majorée de 400€ par personne à charge supplémentaire.

  • Une prime gouvernementale “rénovation énergétique”: D’un montant de 1350€ pour les ménages à revenus moyens et de 3000€ pour les revenus les plus modestes, celle-ci a pour but de promouvoir la rénovation énergétique des logements français. Ses conditions d’obtention sont similaires à celles du crédit d’impôt.Pour plus d’informations quant à ses caractéristiques, veuillez visiter la page relative du site du ministère du logement.

  • Un taux de TVA réduit à 5.5%: Si vous réalisez des travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale et que cette dernière est achevée depuis au moins deux ans, il est possible de bénéficier d’un taux de TVA de 5,5% sur le matériel et sa pose.

  • L’éco-prêt à taux zéro: D’un montant maximal de 30000€, celui-ci est attribué uniquement dans le cadre d’un bouquet de travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique d’un logement. Sa condition sinéquanone exige que le logement dans lequel sont réalisés les travaux doit être occupé à titre de résidence principale.

Aides financières SSC (1).png

Démarches administratives:

L’installation d’un système d’hydro accumulation requiert le respect d’un certain nombre de procédures administratives en amont de sa mise en place. Celles-ci consistent en:

  • L’obtention d’un devis de votre fournisseur et de votre installateur.

  • La mise en oeuvre d’une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie, complétée par un permis de construire si les travaux concernent un projet de construction neuve.

Démarches panneaux solaires.png

Assurances:

Il est conseillé de souscrire à une assurance dommage aux biens qui consiste à intégrer la valeur de l’installation de votre système solaire combiné à l’assurance multirisques habitation. Ainsi, en cas de bris, incendie ou autre dommage, votre dispositif sera protégé au même titre que le reste de votre maison.

 

Chauffage + Eau Chaude

Hydro-accumulation sans appoint

Lorsque le système solaire combiné emmagasine dans un même espace l’énergie destinée à alimenter le chauffage et l’eau sanitaire d’un logement, on parle d’hydro accumulation.

Hydro-accumulation sans appoint

Dans le cas d’une utilisation seule, le dispositif - dont le fonctionnement ne fournit qu’une couverture partielle des besoins en chauffage (de l’ordre de 50% à 60%) - est appelé système d’hydro accumulation sans appoint. Cette section vous apporte les informations relatives à ce type d’équipement.

Coût:

Le coût d’une installation d’un système solaire combiné sans appoint est variable et dépend essentiellement de la taille et la composition de votre foyer. La surface à chauffer, l’exposition des capteurs solaires, le système de pose et votre zone géographique son autant de facteurs à considérer pour estimer le prix de votre installation.

1. Déterminer le volume du ballon solaire

La taille de votre installation va dépendre du nombre de personnes vivant dans votre foyer et de votre mode de vie. A titre indicatif, on estime qu’une personne consomme entre 50 et 60 litres d’eau  chaude par jour.

Volume ballon d'eau (Hydro accumulation)

2. Choisir la dimension de l’installation

La surface des capteurs solaires nécessaire est déterminée par le volume de votre ballon solaire, votre zone géographique et l’orientation de votre maison. La carte et le tableau ci-dessous vous permettront d’obtenir une estimation plus précise de la surface nécessaire en fonction de l’ensoleillement dont bénéficie votre région:

Carte Zones

Volume du ballon solaire (en litres)

100 à 150

150 à 250

250 à 350

350 à 500

Surface des capteurs en m2 par pesonne

2 à 2.5

2 à 3.5

2.5 à 4.5

 

3.5 à 6



3. Calculer le coût total de votre installation

Le prix  d’un capteur solaire est estimé à 800€ par m2. Ce prix est donné à titre indicatif et dépend de la qualité et du type d’installation choisi.

Surface Capteurs

Le prix estimé ne comprend que l’installation des capteurs solaires. Afin de réaliser un système d’hydro accumulation sans appoint complet, des coûts additionnels sont à prendre en considération pour le raccordement des installations. Selon l’ADEME, l’investissement moyen pour une maison de 100 à 150 m2 est d’environ 10 000 €.

Aides financières:

L’installation d’un système solaire combiné est facilité par de nombreuses aides financières:

  • Un crédit d'impôt transition énergétique de 30%: depuis le 1er septembre 2014 vous bénéficiez d’un cr´dit d’impôt pour votre système solaire combiné. Ce dispositif sera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2015. Pour en bénéficier vous devez être locataire ou propriétaire occupant et domicilié en France. Votre logement doit être votre résidence principale et achevé depuis plus de deux ans. Le montant est plafonné 8000 euros pour une personne seule et 16000 euros pour un couple. La somme est majoré à 400 euros par personne à charge.’

  • Une prime gouvernementale “rénovation énergétique”: Son montant varie entre 1350€ et 3000€ selon vos conditions de ressources. Elle vous sera accordée dès lors que vous êtes propriétaire occupant et remplissez les mêmes critères d’obtention que pour le crédit d'impôt.

  • Un taux de TVA réduit à 5.5%: Lorsque des travaux de rénovation énergétique (tel qu’inclure un système d’hydro accumulation à votre domicile) sont réalisés dans un logement achevé depuis au moins deux ans et occupé à titre de résidence principale, il est possible de bénéficier d’un taux de TVA de 5,5% sur le matériel et sa pose.

  • L’éco-prêt à taux zéro: Celui-ci est accordé dans le cadre d'un bouquet de travaux (c'est-à-dire plus d'une intervention visant à améliorer l'efficacité énergétique d'un logement) à condition que l’habitation soit occupée à titre de résidence principale. Son montant est plafonné à 30000€.

Aides financières SSC (1).png

Démarches administratives:

Avant de débuter les travaux d’installation de votre système d’hydro accumulation, veillez à respecter ces quelques procédures administratives d’usage:

  • Obtenir un devis de votre fournisseur et de votre installateur.

  • Déposer une déclaration préalable de travaux en mairie, et soumettre une demande de permis de construire si les travaux concernent un projet de construction neuve.

Démarches panneaux solaires.png

Assurances:

Il est conseillé de souscrire à une assurance dommage aux biens qui consiste à intégrer la valeur de l’installation de votre système solaire combiné à l’assurance multirisques habitation. Ainsi, en cas de bris, incendie ou autre dommage, votre dispositif sera protégé au même titre que le reste de votre maison.